La Radio Musicale d'Alsace : Interview de Lena Braz / Part 2

Lena Braz sur la radio musicale d'Alsace
Interview de Lena Braz

Voici la seconde partie de l'interview de Lena Braz sur La Radio Musicale d'Alsace.

 

La Radio Musicale d’Alsace : Un artiste décédé avec lequel vous auriez aimé pouvoir jouer?

 

Lena Braz :  Le choix est difficile… Aussi surprenant que ça puisse paraître par rapport à mon style musical, je choisirais Serge Gainsbourg car c’est un grand artiste français qui a su donner diverses couleurs musicales à certaines compositions. Moi-même je reprends certaines de ses chansons dans des couleurs plus latines. A côté de cela j’aurais aussi beaucoup aimé pouvoir faire un duo avec Ibrahim Ferrer du Buena Vista Social Club.

 

 

La Radio Musicale d’Alsace : Pour quel film auriez-vous pu écrire la musique?

Lena Braz :  Sans doute plutôt un film aux sonorités latino.

 

La Radio Musicale d’Alsace : Est-ce que vous avez un rituel avant de monter sur scène?

 Lena Braz : Passer un moment avec mes musiciens. De préférence plutôt décontract à ne pas forcément parler que du concert pour passer un bon moment amical avant un moment musical.

 

La Radio Musicale d’Alsace : Sur quelle scène/festival rêvez-vous de donner un concert?

 Lena Braz : J’aimerais déjà arriver à faire les plus importantes scènes locales comme Le Décibulle, ou les Artefacts, et encore bien sûr, les Eurockéennes ou la Foire aux Vins de Colmar, ma ville de naissance, pour moi ça serait déjà une consécration.

 

La Radio Musicale d’Alsace : Quelque chose à ajouter pour nos auditeurs?

Lena Braz : Merci à vous de faire vivre la scène locale et sa diversité.

 

Retrouvez le début de cet interview sur notre site http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

 

***

Pour nous écouter : 

http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

https://www.facebook.com/radiomusicaledalsace

Sur TuneIn : http://tun.in/sfm4h

Le player ne s'affiche pas sur votre appareil?

Suivez le lien et cliquez sur "jouer cette radio".


Partager cet article : 


Écrire commentaire

Commentaires : 0