Interviews

La Radio Musicale d'Alsace : Interview Séverine de Close / Part 2

Séverine de Close sur la Radio Musicale d'Alsace
Interview Séverine de Close

Et voici la seconde partie de l'interview de Séverine de Close sur La Radio Musicale d'Alsace !

 

La Radio Musicale d’AlsaceUn artiste décédé avec lequel vous auriez aimé pouvoir jouer?

Séverine de Close :  Un paquet ! Bashung et Jim Morrison en font partie. Sinon il y a aussi Jean-Louis Murat mais qui lui est bien vivant !  

 

La Radio Musicale d’AlsacePour quel film auriez-vous pu écrire la musique?

Séverine de Close :  StarWars et Danse avec les Loups 

 

La Radio Musicale d’AlsaceEst-ce que vous avez un rituel avant de monter sur scène?

Séverine de Close : Oui comme beaucoup d'artistes. Mais je ne peux pas tout dévoiler, c'est mon petit secret :)

 

La Radio Musicale d’AlsaceSur quelle scène/festival rêvez-vous de donner un concert?

Séverine de Close : Je ne sais pas vraiment si cela s'appelle une scène mais je me verrais bien chanter dans l'ISS! Rien que ça :) Sinon l'Olympia m'ira aussi très bien ! 

 

La Radio Musicale d’AlsaceQuelque chose à ajouter pour nos auditeurs?

Severine de CloseJe remercie tous ceux qui font vivre et soutiennent la scène locale et la radio RMA en fait partie! Les auditeurs qui voudraient en découvrir plus sur ma musique peuvent se rendre sur www.severinedeclose.fr et bien sûr venir aux prochains concerts .

 

Retrouvez la première partie de l'interview sur notre site http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

 

***

Pour nous écouter : 

http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

https://www.facebook.com/radiomusicaledalsace

Sur TuneIn : http://tun.in/sfm4h

Lire la suite 0 commentaires

La Radio Musicale d'Alsace : Interview Séverine de Close / Part 1

Séverine de Close sur la Radio Musicale d'Alsace
Interview Séverine de Close

Aujourd'hui c'est Séverine de Close, auteur-compositeur-interprète, qui répond aux questions de La Radio Musicale d'Alsace.

 

La Radio Musicale d’AlsaceQuand et comment est né le projet Séverine de Close ?

Séverine de Close :  L'envie d'écrire des chansons et de les chanter est arrivée très tôt. Mais c'est seulement il y a une paire d'année que je m'y suis mise (très) sérieusement. 


La Radio Musicale d’Alsace : Quelle musique écoutaient vos parents quand vous étiez petite et est-ce que cela vous a influencé?

Séverine de Close :  On ne peut pas vraiment dire que la musique qu'écoutaient mes parents a eu une influence sur moi ou ma musique,  si ce n'est mon prénom qui est celui d'une chanteuse à la mode à son époque (rires). Mon père aimait bien écouter du Reggae.  Je me rappelle d'une cassette d'Eddy Grant que j'ai écoutée des 100aines de fois dans mon baladeur!  Je me souviens encore des paroles : "We gonna rock down to Electric Avenue, and then we'll take it higher ... "  Toute une époque !


La Radio Musicale d’AlsaceVous jouez toujours seule sur scène?

Séverine de Close : Depuis peu je suis accompagnée par un clavier et un batteur ! Mais il y aura toujours des morceaux qui seront joués en solo.  (NDLR : comme "Je m'appelle liberté" que nous diffusons depuis peu)


La Radio Musicale d’Alsace : Quel est votre plus fort souvenir artistique?

Séverine de CloseIl y a quelques mois j'ai gagné le premier prix à un concours de chant avec l'une de mes compositions. Ce fut une agréable surprise. Cet accueil positif de la part du public et du jury m'a beaucoup touché.

La première fois que j'ai entendu l'un de mes morceaux passer à la radio était également un moment important. 


La Radio Musicale d’Alsace : Y a-t-il un(e) artiste de la scène locale que nous diffusons sur notre radio et avec lequel (laquelle) vous aimeriez collaborer?

Séverine de Close : Ah ! J'ai justement un projet en cours qui mobilisera des artistes de la scène locale. C'est une compilation musicale qui sortira en décembre sur un thème qui est important à mes yeux. On pourra en reparler plus en détails le moment venu. 

 

Retrouvez la suite de l'interview très prochainement sur notre site http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

 

***

Pour nous écouter : 

http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

https://www.facebook.com/radiomusicaledalsace

Sur TuneIn : http://tun.in/sfm4h

Lire la suite 0 commentaires

La Radio Musicale d'Alsace : Interview de Lena Braz / Part 2

Lena Braz sur la radio musicale d'Alsace
Interview de Lena Braz

Voici la seconde partie de l'interview de Lena Braz sur La Radio Musicale d'Alsace.

 

La Radio Musicale d’Alsace : Un artiste décédé avec lequel vous auriez aimé pouvoir jouer?

 

Lena Braz :  Le choix est difficile… Aussi surprenant que ça puisse paraître par rapport à mon style musical, je choisirais Serge Gainsbourg car c’est un grand artiste français qui a su donner diverses couleurs musicales à certaines compositions. Moi-même je reprends certaines de ses chansons dans des couleurs plus latines. A côté de cela j’aurais aussi beaucoup aimé pouvoir faire un duo avec Ibrahim Ferrer du Buena Vista Social Club.

 

 

La Radio Musicale d’Alsace : Pour quel film auriez-vous pu écrire la musique?

Lena Braz :  Sans doute plutôt un film aux sonorités latino.

 

La Radio Musicale d’Alsace : Est-ce que vous avez un rituel avant de monter sur scène?

 Lena Braz : Passer un moment avec mes musiciens. De préférence plutôt décontract à ne pas forcément parler que du concert pour passer un bon moment amical avant un moment musical.

 

La Radio Musicale d’Alsace : Sur quelle scène/festival rêvez-vous de donner un concert?

 Lena Braz : J’aimerais déjà arriver à faire les plus importantes scènes locales comme Le Décibulle, ou les Artefacts, et encore bien sûr, les Eurockéennes ou la Foire aux Vins de Colmar, ma ville de naissance, pour moi ça serait déjà une consécration.

 

La Radio Musicale d’Alsace : Quelque chose à ajouter pour nos auditeurs?

Lena Braz : Merci à vous de faire vivre la scène locale et sa diversité.

 

Retrouvez le début de cet interview sur notre site http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

 

***

Pour nous écouter : 

http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

https://www.facebook.com/radiomusicaledalsace

Sur TuneIn : http://tun.in/sfm4h

Lire la suite 0 commentaires

La Radio Musicale d'Alsace : Interview de Lena Braz / Part 1

Lena Braz sur la radio musicale d'Alsace
Interview de Lena Braz

C'est au tour de Lena Braz de répondre aux questions de La Radio Musicale d'Alsace.

 

La Radio Musicale d’AlsaceQuand et comment est né votre projet musical ?

 

Lena Braz :  Je chante depuis petite. Comme la plupart des chanteuses j’ai débuté avec de la variété française, mais très vite je me suis intéressée à la reprise pop-rock anglaise. J’ai fait mes premiers concerts dans ce style, jusqu’à il y a quelques années. En 2005 j’ai eu l’occasion de rencontrer Nicolas Hertel (Psymonzoo) via le site Casting. Il m’a fait écouter quelques unes de ses compositions et de là est née une collaboration sur une dizaine de morceaux dont j’ai écrit les textes cette année-là.  J’ai eu plusieurs autres projets musicaux depuis et il y a quelques années, j’ai pris une direction plus latino avec un projet musique brésilienne avec mes musiciens. A côté de cela je tourne à présent également beaucoup avec un guitariste flamenco Dino. Nicolas, avec qui je suis restée amie m’a reproposé un nouveau morceau il y a quelques mois, musicalement plus dans mes influences actuelles. De là nous avons fait « Mi Amor » qui mélange français et portugais sur un rythme flamenco-électro.

 

La Radio Musicale d’AlsacePouvez-vous nous décrire votre musique ?

Lena Braz :  Essentiellement de la musique brésilienne plutôt contemporaine dans un style jazz-pop-rock au départ. Mais depuis quelques temps je me suis également diversifiée dans des rythmes flamenco en espagnol, italien, un peu d’arabe (avec des morceaux du type Alabina et Ya Raya) et un peu de français (toujours sur des rythme latino). « Mi Amor » avec Nicolas Hertel, est un peu plus électro-latino.

 

La Radio Musicale d’AlsaceQuelle musique écoutaient vos parents quand vous étiez petite et est-ce que cela vous a influencé?

Lena BrazJe suis d’origine portugaise et la musique brésilienne fait partie de la culture portugaise. Du coup, mes parents écoutaient du fado portugais, mais également beaucoup de musique brésilienne. Mon père a toujours aussi beaucoup écouté de musique du monde, surtout de pays parlant portugais : Brésil, Cap Vert ou aux rythmes plus africains du type Mozambique et Angola, mais également de la musique cubaine et Alpha Blondy qu’il nous passait en boucle tous les dimanches. J’ai donc grandi au son des musiques du monde, surtout musique latines, mais malgré tout assez diverses. En tant que chanteuse, je n’avais d’ailleurs jamais pensé à chanter de la musique latine en public, je le faisais juste pour moi. C’est en publiant une vidéo sur internet que j’avais faite pour mon plaisir et celui de mes parents qu’on a commencé à me proposer des dates de musiques brésiliennes. D’une demande de concert est né mon changement de direction musicale pour chanter du latino, même si j’aime toujours autant chanter en anglais ou français quand j’ai l’occasion. 

 

La Radio Musicale d’Alsace : Quel est votre plus fort souvenir artistique?

Lena BrazLe Festival Musique Métisses. C’était pour moi un grand honneur de participer à un festival de musiques du monde et pouvoir faire la première partie d’un grand artiste international comme Renaud Garcia-Fons.

 

La Radio Musicale d’Alsace : Y a-t-il un(e) artiste de la scène locale que nous diffusons sur notre radio et avec lequel (laquelle) vous aimeriez collaborer?

Lena Braz : J’aurais tendance à dire… tous ! Il n’y a pas d’artiste en particulier, mais toute collaboration est enrichissante, surtout pour des mélanges musicaux qui pourraient parfois au départ paraître improbables. Et pourtant les hits nationaux et internationaux nous démontrent constamment que des mélanges de styles font parfois des titres magnifiques.

 

 

Retrouvez la suite de l'interview très prochainement sur notre site http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

 

***

Pour nous écouter : 

http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

https://www.facebook.com/radiomusicaledalsace

Sur TuneIn : http://tun.in/sfm4h

Lire la suite 0 commentaires

La Radio Musicale d'Alsace : Interview ODONATA / Part 2

Interview Odonata
Interview Odonata

Et voici la seconde partie de l'interview d'Odonata sur La Radio Musicale d'Alsace !

 

La Radio Musicale d’AlsaceUn artiste décédé avec lequel vous auriez aimé pouvoir jouer?

Odonata :  Alain Bashung, sans aucune hésitation. Ou John Lennon. Mais John Lennon n’est pas mort. ( Rires )

 

La Radio Musicale d’AlsacePour quel film auriez-vous pu écrire la musique?

Odonata :  On hésite entre Eraserhead de David Lynch, Vol au-dessus d’un nid de coucou de Milos Forman et Le Tambour de Volker Schlöndorff. Carrément. ( Rires )

 

La Radio Musicale d’AlsaceEst-ce que vous avez un rituel avant de monter sur scène?

OdonataTop secret ! Si on vous le dit ça va nous porter malheur ! ( Rires )
 


 

La Radio Musicale d’AlsaceSur quelle scène/festival rêvez-vous de donner un concert?

OdonataLe Stade de France ou rien. ( Rires ). Non, plus sérieusement, il y a de belles scènes et de beaux festivals un peu partout, en France et ailleurs. Difficile d’en citer un en particulier.

 

La Radio Musicale d’AlsaceQuelque chose à ajouter pour nos auditeurs?

Odonata : On souhaiterait tout d’abord remercier La Radio Musicale d’Alsace pour son énergie et sa volonté de faire découvrir les artistes alsaciens quel que soit leur style. Merci pour votre ouverture d’esprit. Aux auditeurs qui nous connaissent et qui nous suivent, nous souhaitons aussi dire simplement et sincèrement merci. ( On sous-estime parfois l’importance de ce mot...) A ceux qui aimeraient découvrir Odonata un peu plus avant, nous les invitons à venir nous voir sur scène car c’est sur scène que notre univers prend toute sa dimension.

 

Retrouvez la première partie de l'interview sur notre site http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

 

***

Pour nous écouter : 

http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

https://www.facebook.com/radiomusicaledalsace

Sur TuneIn : http://tun.in/sfm4h

Lire la suite 0 commentaires

La Radio Musicale d'Alsace : Interview ODONATA / Part 1

Interview Odonata
Interview Odonata

C'est au tour d'Odonata de répondre aux questions de La Radio Musicale d'Alsace.

 

La Radio Musicale d’AlsaceQuand et comment est né le projet Odonata ?

 

Odonata :  Le projet est né sous l’impulsion de Céline Righi et de Christophe Piquet en août 2011. 

Céline écrivait déjà pour d’autres musiciens, Christophe, bassiste de formation, composait. Ils ont eu envie de créer des chansons ensemble. Quelques maquettes ont été élaborées en duo puis Jérémy Steibel, percussionniste-batteur, est venu apporter une assise rythmique au projet en novembre 2011. Christophe et lui avaient déjà joué ensemble quelques années auparavant dans une autre formation. C’est tout naturellement que Christophe lui a proposé de rejoindre le groupe. 


La Radio Musicale d’Alsace : Quelle musique écoutaient vos parents quand vous étiez petits et est-ce que cela vous a influencé?

Odonata :  Des Beatles à Brassens, en passant par Bach, Mozart, Brel, Elvis Presley et bien d’autres, cela a forcément dû nous influencer, oui ! ( Rires ) Ce qu’il faut retenir, c’est l’aspect éclectique de ces influences qui se retrouve dans l’univers d’Odonata. 


La Radio Musicale d’AlsaceMais où est la guitare/clavier ? 

OdonataHaha. La guitare est en quelque sorte remplacée par la basse piccolo de Christophe, 

basse à partir de laquelle il obtient un son « medium », intermédiaire entre la basse « classique » et 

la guitare. La clavier dans Odonata, c’est, en partie, le vibraphone - instrument de prédilection de 

Jérémy. Nous ne pouvons pas pour l’heure avoir un vibraphone sur scène ( mais on y cogite ! ). Les 

sons de vibraphone sont donc pré-enregistrés dans notre ordinateur. Pour le moment.


La Radio Musicale d’Alsace : Quel est votre plus fort souvenir artistique?

OdonataS’il s’agit d’un de nos concerts, je dirais le Festival Rock Eco Green à Hussigny, en 

Lorraine. Chanter dans le village de son enfance, devant sa famille et ses amis, c’est quelque chose 

d’inoubliable, très fort en émotion. ( Céline )


La Radio Musicale d’Alsace : Y a-t-il un(e) artiste de la scène locale que nous diffusons sur notre radio et avec lequel (laquelle) vous aimeriez collaborer?

Odonata : Lionel Grob, entre autres. Pour le rock et les textes en français.

 

Retrouvez la suite de l'interview très prochainement sur notre site http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

 

***

Pour nous écouter : 

http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

https://www.facebook.com/radiomusicaledalsace

Sur TuneIn : http://tun.in/sfm4h

Lire la suite 0 commentaires

La Radio Musicale d'Alsace : Interview de Nicolas Fournier / Action pour le Télethon

Photo page facebook
Photo page facebook

Aujourd'hui nous vous proposons une interview de Nicolas Fournier, créateur d'une page Facebook un peu particulière, au profit du Téléthon. Vous pouvez y trouver des articles de célébrités dédicacés. 

https://www.facebook.com/Articles-dedicacés-de-sportifs-ou-artistes-au-profit-de-l-afm-telethon-739878726126679/timeline/

 

La Radio Musicale d’Alsace : Pourquoi avoir créé cette page de vente d'articles dédicacés? 

Nicolas Fournier :  Je suis papa d'un enfant myopathe et depuis 3 ans je vends des articles dédicacés au profit du Téléthon. Ce sont des articles de sportifs ou d'artistes.


La Radio Musicale d'Alsace : Vous en proposez souvent?

N. F. : La fréquence dépend des objets qu'on me donne.


La Radio Musicale d'Alsace : Comment se passe une vente?

N. F. : Quand une personne est intéressée par un article elle me contacte via ma page, fait un chèque au nom de l'Afm Téléthon et dès réception du chèque j'envoie l'article à l'adresse de la personne.


La Radio Musicale d'Alsace : Pouvez-vous rassurer l'acheteur sur le paiement?

N. F. : Les paiements se font uniquement par chèque au nom de l'Afm Téléthon et le chèque n'est encaissé que mi décembre après la manifestation officielle annuelle.


La Radio Musicale d'Alsace : Les acheteurs peuvent-ils vous rencontrer?

N. F. : Les acheteurs du Bas-Rhin qui souhaitent éventuellement voir les articles avant de les acheter, peuvent me contacter directement sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/Articles-dedicacés-de-sportifs-ou-artistes-au-profit-de-l-afm-telethon-739878726126679/timeline/

 

***

Pour nous écouter : 

http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

https://www.facebook.com/radiomusicaledalsace

Sur TuneIn : http://tun.in/sfm4h

Lire la suite 0 commentaires

La Radio Musicale d'Alsace : Interview M. Soul / Part 2

Interview M. Soul
Interview M. Soul

Et voici la seconde partie de l' interview de l'artiste canadien M. Soul qui vit depuis de nombreuses années en Alsace et se produit régulièrement sur les scènes alsaciennes.

 

La Radio Musicale d’Alsace : Un artiste décédé avec lequel vous auriez aimé pouvoir jouer?

M Soul : Liberace, quelqu’un de très spécial et aussi Johnny Cash et June Carter

 

La Radio Musicale d’Alsace : Pour quel film auriez-vous pu écrire la musique?

M Soul : The God Father (Le parrain)

 

La Radio Musicale d’Alsace : Est-ce que vous avez un rituel avant de monter sur scène?

M Soul : Exercices de respiration (inspiré du Tai Chi)

 

La Radio Musicale d’Alsace : Sur quelle scène/festival rêvez-vous de donner un concert?

M Soul : Roadshow revival in Ventura (California) C’est un festival “Tribute To The Music of Johnny

Cash

 

La Radio Musicale d’Alsace : Quelque chose à ajouter pour nos auditeurs?

M Soul : Merci à la Radio Musicale d’Alsace pour ce petit interview et merci aux auditeurs qui

s’intéressent à ma passion. Au plaisir de vous rencontrer nombreux à mes prochains spectacles.

N’hésitez pas à venir me parler, discuter de musique: histoire de la musique, biographie des artistes

etc… et si vous voulez vous abonner à ma newsletter avec les prochaines dates de concert, allez

sur mon site www.m-soul.com

Bonne continuation. See you down the road

Marcel

 

***

Pour nous écouter : 

http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

https://www.facebook.com/radiomusicaledalsace

Sur TuneIn : http://tun.in/sfm4h

Lire la suite 0 commentaires

La Radio Musicale d'Alsace : Interview M. Soul / Part 1

Interview M. Soul
Interview M. Soul

Aujourd'hui nous vous proposons une interview de l'artiste canadien M. Soul qui vit depuis de nombreuses années en Alsace et se produit régulièrement sur les scènes alsaciennes.

 

La Radio Musicale d’Alsace : Quand et comment est né le projet M Soul?

M Soul : Que voulez vous dire par là? Je fais de la musique depuis plus de trente ans au Canada. C’est une vocation depuis l’enfance. Mon père était violoneux et jouait la musique traditionnelle de l‘Amérique du Nord. Ma Maman l’accompagnait au piano, puis c’était à moi de l’accompagner avec ma guitare. Je me suis très vite tourné vers un autre style de musique: Pop et Rock’n Roll des années 60. C’est surtout grâce à mes sœurs ainées que j’ai eu la chance d’écouter les nouveautés de l’époque, et ce, très très jeune. J’ai travaillé aussi comme technicien de scène et j’ai ainsi pu côtoyer des groupes et artistes très connus : the Rolling Stones, Muddy Waters, mais aussi des comédies musicales de Broadway, des opéras, etc.. J’ai commencé à composer très jeune, dès l’âge de 20 ans. J’ai composé en anglais, qui est ma langue maternelle et puis en français. Pour le français, il m’a fallu de l’aide car bien que mon père soit français, nous ne parlions que l’anglais à la maison. J’ai donc cherché de l’aide et j’ai trouvé un journaliste français qui s’était installé à Winnipeg dans les années 70: Bernard Bocquel. En effet il venait de Strasbourg ! C’est avec lui que j’ai composé bon nombre de mes chansons en français. 

En 1997 je suis venu en France pour participer au MIDEM. Il m’a proposé d’aller visiter sa famille en Alsace. J’y suis retourné à plusieurs reprises et je m’y suis installé voilà 5 ans. J’ai travaillé et enregistré sous mon vrai nom qui est Marcel Soulodre. Au Canada anglais d’où je viens, beaucoup n’arrivait pas à prononcer mon nom…un moment donné j’ai raccourci en Marcel Soul, et mon groupe s’appelait les Ministers of Soul. Arrivé en France, je me suis dit que je n’aurai aucune difficulté avec mon nom…, eh bien pour le prénom Marcel pas de soucis mais quant à Soulodre, cela devenait Soulordre, Soulodore, Souladre etc… donc j’ai fini par choisir M.SOUL comme nom de scène.  


La Radio Musicale d’Alsace : Quelle musique écoutaient vos parents quand vous étiez petit et est-ce que cela vous a influencé?

M Soul : Oui en effet je viens de vous en parler : musique traditionnelle américaine, les chansons de Johnny Cash, la country et le gospel avec ma grand-mère.


La Radio Musicale d’Alsace : Le climat canadien vous manque-t-il?

M Soul : Non pas vraiment car les hivers durent 6 mois. Les températures moyennes sont de -20 en hiver, voire -30° avec un ressenti de jusqu’à -40° avec le vent. Winnipeg se situe dans les grandes plaines, au cœur du Canada, nous avons moins de neige qu’au Québec mais par contre nous avons du vent !

En été les températures montent très vite… et là ce sont les moustiques qui deviennent très virulents, car il y a beaucoup de lacs !


La Radio Musicale d’Alsace : Quel est votre plus fort souvenir artistique?

M Soul : Chanter sous l’orage lors des Canadian Summer Games en 1997.


La Radio Musicale d’Alsace : Y a-t-il un(e) artiste de la scène locale que nous diffusons sur notre radio et avec lequel (laquelle) vous aimeriez collaborer?

M Soul : Je ne connais pas assez les artistes de la scène alsacienne. Il y a certainement des artistes avec qui je souhaiterais faire des Jam et en apprendre plus sur eux. Question collaboration, je suis assez indépendant comme beaucoup d’artistes. Par contre j’ai trouvé d’excellents musiciens ici en Alsace et je suis très content du travail que nous faisons ensemble.

 

Retrouvez la suite de l'interview très prochainement sur notre site http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

 

***

Pour nous écouter : 

http://laradiomusicaledalsace.jimdo.com

https://www.facebook.com/radiomusicaledalsace

Sur TuneIn : http://tun.in/sfm4h

Lire la suite 0 commentaires